Organisme de formation professionnelle et centre de formation d'apprentis (CFA) dans les métiers du numérique
training-cover

Python, C et systèmes embarqués

Tout public

En présentiel ou distanciel

Uniquement en continu

1 session dans 1 centre

Obtenir la plaquette d'information

Objectifs

Apprentissage des langages de programmation : Python, C et systèmes embarqués.
Actualisation de compétences pour les profils ingénieurs souhaitant découvrir de nouveaux langages prometteurs pour le développement d’applications logicielles embarquées.

Appréhender le développement et débogage d’applications dans un environnement croisé.

Se spécialiser dans un marché de niche de l'informatique à très forte valeur ajoutée.

Programme

Python 3

Introduction

La calculatrice Python

Le contrôle du flux d’instructions

Les conteneurs standards

Fonctions et espaces de noms

Modules et packages

La programmation Orientée Objet

Techniques avancées

La programmation « OO » graphique

Notions de développement agile

Programmer en langage C

Généralités sur le langage C

Présentation par l’exemple de quelques instructions du langage C

Quelques règles d’écriture

Les identificateurs

Création d’un programme en langage C

Les types de base du langage C

Les entrées-sorties conversationnelles

Les instructions de contrôle

La programmation modulaire et les fonctions

Les tableaux et les pointeurs

Les chaînes de caractères

Les structures et les énumérations

Les fichiers

La gestion dynamique de la mémoire

Le préprocesseur

Les possibilités du langage C proches de la machine

Introduction aux systèmes embarqués

Définition

Caractéristiques d’un système embarqué

Notions de codesign

Les contraintes dans la conception des systèmes embarqués

Méthodologies de conception

Le langage C++ pour les systèmes embarqués

Surcharge des opérateurs

Optimisation des passages d’objets en paramètres

Surcharge des opérateurs par des fonctions membres

Surcharge des opérateurs par des fonctions « friend »

Surcharge des opérateurs de gestion mémoire

Spécialisation par addition et substitution

Règles de dérivation et d’accès

Construction pendent l’héritage

Le polymorphisme

Méthodes Virtuelles

Objets ROMables et persistants

Objets constant et partiellement constants

Objets persistants

Objets ROMables

Renforcement de la sécurité avec des exceptions

Lancement, capture et traitement d’exceptions

Redéclenchement d’exception

Spécification d’exceptions

Traitement d’exceptions inattendues

Objets exceptions de la librairie standard C++

Pointeurs membres

Objets génériques et temples

Classes et fonctions génériques

Surcharge de templates

Spécialisation de temples

STL ( Standard Template Library)

Utilisation de temples dans l’embarqué

Objets polymorphes

Objets virtuels et classes abstraites

Spécialisation des objets par héritage multiple

Résolution des conflits par opérateur de résolution de portée

Intérêt de l’héritage virtuel

Eléments de la chaine de compilation

Utilisation de la compilation croisée

Objectif du compilateur de l’assembleur et de l’éditeur de liens

Consulter les sections du fichier objet

Fichier de démarrage « STARTUP »

Options du compilateur GCC

Configurateur de l’éditeur de liens Makefile

Introduction

Mot-clé auto

Initialisation uniforme

Range-based for loops

Fonctions par défaut et supprimées

Lamdbas

Syntaxe de lambda

Utilisation de lambda avec des algorithmes standard

Lambda récursif

Nouveaux mots-clés

Nullptr. static_assert. Noexcept

Constexpr. If constexpr. Decltype

Bibliothèque standard

Std::optional. std::any. std::byte

Conversion entre types numériques et types de chaine

Bibliothèque de système de fichiers

Littéraux

Littéraux « Raw »et « Cooked »

Opérateurs littéraux standard

Littéraux Raw string

Alignement

Alignas

Alignof

Pointeurs intelligents

Raw Pointers vs Smart Pointers

Shared Pointers,

Weak Pointers. Unique Pointers

Make unique

La classe Thread

Ingénierie du logiciel

Les règles de codage

La qualité logicielle, exemple en contexte avionique

Les méthodologies de développement (cycle en V, RAD)

Exemple de conception en RAD sur un projet industriel

Électronique

Rappel d’électronique numérique

Différences entre les micro processeurs et les micro-controleurs

Constitution d’une carte CPU

Pilotage de périphériques, PIO, Timers, ASIC

Conception sur cible temps réel embarqué

Les contraintes du temps réel embarqué

Les moniteurs temps réel

Le multithreading

Conception sur cible temps réel embarqué

Méthode Agile SCRUM

Méthode Agile SCRUM

Les fondamentaux de la méthode Agile

Comprendre la méthode Agile

Appliquer la méthodologie dans le cas de développement en équipe

Comprendre les différents rôles dans un projet Scrum

Durée & modalités de réalisation

  • En continu : 399h en centre soit 57 jours

 

Prérequis & modalités d'accès

  • Prérequis : Connaissances en développement informatique, niveau d'études à l'entrée Bac+5
  • Modalités d’accès : centre ; admissibilité après étude personnalisée du profil et du projet professionnel (entretien, CV, motivation)

Tarifs & financements

  • Tarifs :

Formation 100% financée dans le cadre d'une POE, sous réserve d'admissibilité.

Évaluation & validation

  • Evaluation des acquis : tout au long du parcours, tests d’acquisition des savoirs et mesures des savoir-faire lors de situations de mise en application pratique (TPs, projets).
  • Fin de formation : attestation de fin de formation avec rappel des objectifs de formation et des modalités de réalisation (dates et durée de formation, lieu de formation)
  • Validation : certification "TOSA Python", inscrite au Répertoire Spécifique (validité France Compétences)
  • Modalités d’examen

    Test adaptatif en ligne 

    Algorithme adaptatif : le niveau des questions s’adapte au niveau du candidat tout au long du déroulement du test

    Scoring mathématique IRT (Item Response Theory) : score sur 1000

    Typologies de questions : activités interactives 

    Format du test : 35 questions – 90 minutes 

Méthodes & moyens mobilisés

  • Pédagogie : un apprentissage métier proactif, basé sur le concept du « learning by doing » (les apprenants sont placés au cœur du processus de formation, en situation d’apprentissage actif).
  • Formations multimodales : en présentiel (en centre, 9h-17h) ou en téléprésentiel (à distance, en salle virtuelle, 9h-17h) ; mixité des séquences de formation (mises en situation professionnelles, projets, classes inversées, ateliers...).
  • Moyens pédagogiques : formateurs spécialisés dans leur domaine; plateforme pédagogique avec accès individuel aux ressources de formation et une progression personnalisée; outils de suivi collectif et individuels (espaces d’échanges et de partage en ligne, salles virtuelles, livrets); présentation détaillée des modalités pédagogiques lors de l’entretien de candidature.

En savoir plus

Accessibilité Handicap

  • Lieux de formation : centres de formation conformes aux règles d’accessibilité aux personnes handicapées
  • Aménagement et adaptation : accompagnement personnalisé ; mise en relation avec les éventuelles structures connexes nécessaires à la gestion du handicap dans le cadre de la mise en œuvre du projet de formation ; possibilité d’aménagement du parcours (exemples : accueil à temps partiel ou discontinu, conditions d’examen, tutorat spécifique, adaptation du poste de formation...).
  • Contact Référente handicap : Brian EPAUD (bepaud@arinfo.fr)

Satisfaction & réussite aux examens

  • Evaluation de la satisfaction des formations : collecte de la satisfaction des participations, en fin de formation, au travers de différents critères d’appréciation (durée de la formation, contenu des ressources, environnement de formation, formateurs, déroulement des travaux, investissement des participants) et recueil des avis sur le déroulement de la formation.
  • Réussite aux examens : sous agrément de la Direccte, organisation des sessions d’examen de validation du titre professionnel, selon les modalités prévues au référentiel de certification ; synthèse statistique de réussite en libre consultation dans chaque centre
  • Les chiffres-clé 2022 : nouveau parcours !

En savoir plus

Référencement & labels

  • RNCP ou RSCH : RS5795
  • Code NSF : 326
  • Formacode : 30812

En savoir plus sur les agréments et labels d’Arinfo I-maginer

Poursuite d'études - Métiers visés / Débouchés

  • Métiers visés : Testeur logiciel, développeur, concepteur applications
  • Débouchés : insertion professionnelle ; création d’entreprise
  • Passerelles et poursuite d’études : vers des titres professionnels ou masters dans le domaine du développement, du développement web, mobile, des bases de données, conception d'applications ; écoles d’ingénieurs)

Fiche actualisée le